La visite au Mexique d’Emilie – partie 2

J’ai ensuite poursuivi mon périple touristique en allant au cœur de la ville pour apprécier toute  la grandeur et la majesté de la tour Latino Mexicaine.

Haute de plus de 200 mètres, elle est vraiment époustouflante. Voilà près de neuf jours que je suis au Mexique et je m’apprête à me rendre sur la Péninsule du Yucatán. Cette péninsule est très isolée du reste du pays et s’avère quelque peu difficile d’accès. Pour plus de sécurité, j’avais préféré m’octroyer les services d’un guide touristique, mais il est tout à fait possible de s’y rendre par ses propres moyens. Sur cette péninsule, on peut découvrir la ville de Maya de Chichén Itzá qui est très ancienne. Les amateurs de pierres et de sites archéologiques seront servis et pourront assouvir leur passion. Tout comme moi, je pense que vous allez particulièrement apprécier El Castillo. Il s’agit d’un monument en forme de pyramide, célèbre pour son côté religieux et archéologique. Enfin, je me suis rendue sur la célèbre Riviera Maya, qui est un véritable havre de paix. Cet endroit est unique en son genre et idéal pour ceux qui souhaitent passer des vacances de rêve, au bord de la mer des Caraïbes. Cette mer est sans nul doute la plus belle du monde. Il faut bien avouer que je n’avais jamais vu pareille splendeur auparavant. L’eau est translucide, turquoise et atteint allègrement les 24° en plein hiver. De quoi faire rêver, n’est-ce pas ? Il est vraiment difficile de ne pas avoir envie de se baigner. D’ailleurs, je n’ai pas pu résister et je me suis fait une séance de bronzage/plage à la  Playa del Carmen. Et là, le temps s’arrête comme par magie. Seul le bruit des vagues vient titiller les oreilles.

Un voyage pour le Mexique se prépare en amont, pour être sûr de ne pas se tromper. Si comme moi, vous souhaitez partir en voyage durant l’hiver, sachez que le temps est clément toute l’année et que les températures sont douces et agréables. En revanche, il vaudra mieux éviter les mois de juin à octobre, car vous vous heurtez à la saison des pluies. Bien que cela ne soit pas un grand problème, car les pluies ne durent pas longtemps. Pour ce qui est des papiers à fournir le jour de l’embarcation, ne faites pas comme moi. Pensez à avoir un passeport en cours de validité et valable d’au moins un an après le séjour. Personnellement, j’ai pensé à changer la monnaie avant de partir. J’ai changé une partie de mes euros en Pesos et l’autre partie en Dollars américains. Il est possible d’utiliser la carte bancaire, mais j’ai préféré ne pas le faire. Cette raison est purement personnelle. J’aime bien mieux la monnaie, comme ça je vois ce que je dépense.

Vous voilà parés pour partir à la découverte du Mexique. Ah oui, j’oubliais, pensez à prévoir un chapeau et de la crème solaire, car le soleil tape vraiment fort par endroit !

, , ,

3 Responses to “La visite au Mexique d’Emilie – partie 2”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *