Voyage de Rachel au Canada -Partie 1

Je ne connaissais pas grand chose du Canada avant de m’y rendre, si ce n’est quelques retours d’amis ayant visité le pays auparavant : “L’hiver est dur mais l’été est vraiment agréable”, “Les gens sont chaleureux et accueillants”. J’avais hâte de voir ça par moi-même.

J’ai donc décollé en plein mois d’Août depuis Paris pour atterrir à Montréal après sept heures de vol, mais seulement une heure plus tard en raison du décalage horaire. Levé de bonheur, la journée promettait d’être très longue. Première surprise : le climat. En ce mois d’Août, la température était sans doute plus élevée encore qu’en région parisienne et l’air assez sec me faisait ressentir davantage encore la chaleur ambiante. Après avoir déposé mes bagages à l’hôtel, j’ai pu profité de la grande ville de Montréal et de ses buildings impressionnants comme nous en avons très peu en Europe. Au niveau de la restauration, le Five Guys, élu meilleur fast-food de la ville à maintes reprises, m’a délecté plus d’une fois.

Mais Montréal n’était que la première étape d’un long voyage. Sitôt les clés de la voiture en poche, nous avons pu faire route en direction du Québec pour explorer ses curiosités. Nous nous sommes notamment arrêtés dans le petit village typique de Trois-Rivières mais l’une des plus belles villes du Québec reste la ville de Québec (ou Québec City) : un centre-ville très animé, des hauteurs donnant une incroyable vue sur le St-Laurent et des bistrots alléchants. Nous avons même eu l’occasion de profiter pleinement de la vie nocturne de la ville. Petite précision à ce sujet d’ailleurs : au Québec, tous les bars et les boites de nuit sont tenus de fermer avant trois heures du matin, ce qui peut surprendre quand l’on n’est pas habitués. Nous avons également découvert que l’alcool se vendait dans des magasins spécialisés permettant au gouvernement de mieux contrôler la vente d’alcool. Après Québec et un détour par les incontournables et impressionnantes chutes de Montmorency, nous nous sommes dirigés vers Chicoutimi, Saguenay et Tadoussac où l’on peut explorer de magnifiques fjords et même apercevoir des baleines dans l’embouchure du St-Laurent si l’on s’y rend à la bonne période (généralement au mois d’octobre).

, , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *